Podcast

Podcast 40- Connaître son cycle féminin pour gagner en énergie

J’ai abordé dans le podcast précédent l’intérêt d’observer son rythme en tenant compte notamment de la chronobiologie. 

Plus vous tiendrez compte de vos besoins physiologiques, plus vous serez en adéquation avec eux et plus vous serez en forme. 

C’est un sujet qui me tient à coeur car la forme physique et intellectuelle tient une place très très importante pour pouvoir vous libérer de la charge mentale.

 Si vous arrivez à être en forme, vous arriverez à mettre en place des outils d’organisation et tout ce qui est nécessaire pour vous décharger mentalement.

Prendre soin de soi est, pour moi, la première priorité qu’une femme devrait avoir. Et c’est loin d’être égoïste, au contraire ! Si vous êtes le pilier de la famille, il faut être solide pour que la maison ne s’écroule pas. Alors prenez soin de vous !

L’une des choses à savoir sur vos rythmes biologiques est quelque chose qu’on devrait nous enseigner à l’école…nous lutterions moins longtemps contre nous-même sans le savoir. En effet, notre rythme varie aussi en fonction de notre cycle féminin.

Pourquoi on a des hauts et des bas

C’est en découvrant le livre de La magie du cycle feminin (le pouvoir des regles) 

de Alexandra Pope et Sjanie Hugo Wurlitzer que l’on m’avait recommandé que j’ai découvert cet univers et que j’ai compris pourquoi j’avais autant de hauts et de bas. Et depuis que je le sais c’est devenue une force car je me respecte plus (en adaptant mon rythme à mon rythme féminin et en relativisant plus facilement lorsque j’ai des coups de mou car je sais maintenant pourquoi je les ai et que ça va passer !).

Voici un livre que toutes les femmes…et tous les hommes devraient lire ! Ceci pourrait vous expliquer pourquoi  les femmes sont parfois un peu complexes voire même un peu attachiantes pendant certaines périodes…mais également extraordinaires à d’autres périodes !!! 

Dans ce livre merveilleusement écrit et dans lequel on se sent cocooner, les deux auteures nous expliquent comment observer le cycle des femmes, comment pratiquer la CCM (Conscience du Cycle Féminin) qui permet de se comprendre, de tenir compte de notre rythme naturel qui varie en fonction de notre cycle hormonal, de l’écouter et de l’adapter si possible à notre emploi du temps (qui, lui, est imposé par la société).

Les deux phases du cycle

Nous y découvrons ce que durant notre cycle, nous avons deux phases en partant du premier jour des règles (deux vias):

-phase positive (de 1 à 14 jours) : c’est une période de pouvoir actif où l’énergie féminine est au beau fixe. C’est le moment de faire de belles et grandes choses car nous sommes pleines d’énergie !

-phase négative (du 15ème jours jusqu’au 2ème jour du nouveau cycle) : pouvoir de rencontre où l’énergie féminine est en baisse, une période de repos où on peut en profiter pour prendre soin de soi et être en contact avec autrui.

+Pouvoir de présence au moment de l’ovulation et au moment des règles.

En sachant cela, on comprend pourquoi on a des périodes très intenses et d’autres où on est plus fatiguée.

Les saisons intérieures

Les auteures détaillent ces périodes en saisons intérieures qui sont des périodes où on doit ménager notre énergie et apaiser notre système nerveux.

Hiver intérieur : fin et début du cycle (27ème-5ème jour).

C’est le moment idéal pour faire des projets pour le cycle à venir. Vous pouvez encore vous reposer et vous laisser aller à la lenteur..

Printemps intérieur : période de croissance (6ème-11ème jour).

Vous éprouvez le désir croissant de concrétiser les idées et les visions qui vous étaient venues lors de la menstruation.

Eté intérieur : énergie à son plus haut niveau (12ème-19ème jour dont ovulation).

Moment où vous affirmez et partagez votre moi authentique. C’est le moment idéal pour vous lancer dans le travail et les projets créatifs. 

Attention à ne pas surcharger les agendas pour le reste du cycle car l’été intérieur nous fait nous emballer !

Automne intérieur:  temps de repli sur soi (20ème-26ème jour)

Moment où vous vous mettez en retrait pour réfléchir au voyage accompli jusqu’ici. Vous n’êtes pas à prendre avec des pincettes ! Revenir à vous même et vous demander comment vous allez vraiment. Besoin de nettoyer, ranger, organiser.

C’est aussi ce que l’on appelle le SPM (syndrôme pré-menstruel où on est d’une humeur de chien juste avant les règles !).

Je vous invite vraiment à lire ce livre qui va encore plus dans les détails et qui vous aidera à canaliser tout ça.

Elles expliquent même ce qu’il se passe jours après jour durant les règles.

Ce livre met en évidence ce que chaque femme ressent plus ou moins au fond d’elle sans qu’elle en ait réellement conscience. 

Je ressentais déjà bien mes variations d’humeur et celle qui était particulièrement massacrante juste avant mes règles mais je ne m’étais pas rendue compte que ce rythme était en fait très régulier et toujours le même chaque mois ! 

Cette observation me permet de plus me respecter et  de mieux vivre les  périodes du cycle un peu plus  difficile. J’adapte maintenant plus mon rythme de travail. Je note par exemple dans mon bullet journal le moment où j’aurai mes règles pour éviter de me surcharger de travail à ce moment là. Il peut arriver aussi que je prévienne mon entourage au moment où je suis en SPM car j’ai tendance à m’énerver vite pour un peu rien…et je me repose beaucoup plus au moment de mes règles, cela conditionne tout le reste du cycle alors j’en prend soin ! Plus on observe et respecte cela et mieux on gère tout le reste du mois !

Cette observation de mon cycle a directement été intégrée à ma routine matinale. Au moment de la phase « écriture », j’indique le jour de mon cycle, mes humeurs, mes envies, mes besoins et j’essaye d’adapter tout cela à ma vie.

Je vous invite donc à faire de même dans votre bullet journal :

CCM :

1) diagramme mensuel du cycle 

2) noter le jour du cycle

3) noter vos sentiments dominants, rêves, niveaux d’énergie 

4)  noter les coïncidences, énergies sexuelles, thèmes, raisonnements, perceptions éclairées 

Une femme qui prend soin d’elle est une femme plus forte et qui arrive mieux à gérer tout ce qu’elle a à gérer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *