Podcast

Podcast 16 : Comment le cerveau progresse grâce aux domaines de vie

Bienvenue dans le podcast 16 , je vous propose aujourd’hui de voir comment le cerveau progresse grâce aux domaines de vie. Dans le podcast précédent, je vous proposai de définir et de noter de 1 à 10 vos différents domaines de vie. Cela vous permettait de connaître les domaines sur lesquels vous devez progresser. En quoi et comment le fait de faire cet exercice vous permet d’avancer ?

Cet exercice est très visuel et donne une image de toute votre vie actuelle. Ce n’est pas quelque chose que l’on pense à faire régulièrement tant on est dans le train-train habituel.

Quel est l’intérêt neuronal des domaines de vie ?

D’un point de vue neuronal, cet exercice apporte beaucoup.

Voyons déjà comment se compose notre cerveau. Il est composé de 3 parties :

-le cerveau reptilien

-le cerveau limbique

-le néo-cortex

Chaque partie de cerveau s’est développée au fur et à mesure de l’évolution de l’homme.

1) Le cerveau reptilien a été le 1er, c’est donc celui qui assure les fonctions vitales de l’organisme en contrôlant, la fréquence cardiaque, la respiration, la température corporelle, l’équilibre.

2) Le cerveau limbique est le siège des émotions et de notre mémoire émotionnelles

3) Le néo-cortex gère lui les fonctions intellectuelles complexes comme la créativité. C’est lui qui nous permet de réfléchir, d’établir des plans, c’est lui que nous activons quand on travaille sur nos domaines de vie (et dans tout le travail de développement personnel). En réalité, ils fonctionnent tous les trois ensemble :

– lorsque on réfléchit sur nos domaines de vie, le néo-cortex agit,

-cela nous fait ressenti des émotions, c’est au cerveau limbique de travailler,

-ce qui provoque des réactions physiques (respiration accélérée si les émotions sont fortes par exemple) , c’est alors au tour du cerveau reptilien

Le cerveau déteste les problématiques non-résolues

En réalisant cet exercice, nous « obligeons » en quelque sorte notre cerveau à trouver une solution à nos problèmes. Le cerveau déteste toute problématique non résolue.

Proposer au cerveau de ré-équilibrer les différents domaines de vie le « forcera » à réfléchir aux différentes façons de le faire. Son attention sera attirée par toutes les choses susceptibles d’améliorer le domaine de vie à améliorer.

Quand il se passe la même chose en hypnose

C’est la même chose qui se passe en hypnose quand le thérapeute demande à son client de définir son objectif de séance. L’objectif à atteindre sera alors ressenti comme un défi à relever pour le cerveau et il mettra en action toutes les possibilités pour résoudre le problème.

Prendre l’habitude de travailler sur les domaines de vie est un excellent entraînement. Tout comme un sportif,  le muscle de réflexion du cerveau sera lui aussi entraîné à réfléchir rapidement et à trouver des solutions adaptées. Et cela devient alors une habitude !

Le cas d’une personne en charge mentale

Et cela fonctionne pour tous les objectifs. Si on prend spécifiquement le cas d’une personne en charge mentale.

Il se peut que tous les domaines de vie soient :

-tous un peu bas car la personne ne sait plus en gérer aucun

-ou alors, les domaines de vie sont complètement déséquilibrés (un très fort sur le travail et un très faible sur la famille par exemple).

En mettant en évidence cet état, par un schéma, le cerveau comprendra ce sur quoi il faut travailler et orientera son fonctionnement sur la résolution de problème.

Le cercle des domaines de vie est adaptable pour être plus large ou au contraire pour être plus précis.

Exemple

Si par exemple, le déséquilibre est clairement concentré sur le couple. On peut alors refaire un autre cercle uniquement sur le thème du couple et le redécoupé en parts :

-sentiment amoureux

-partage des tâches

-sexualité

-complicité

-argent

-projet en commun

-valeurs

et de noter aussi chacun de ces sous-domaines et de cibler du coup de plus en plus la problématique. Ainsi si le problème au sein du couple est celui de l’argent et qu’il arrive à être réglé, il y a de fortes chances pour que le domaine de vie « Couple » soit également réglé et soit mieux noté la fois prochaine et ainsi, le cercle sera mieux équilibré !

Comme vous pouvez le voir, cet exercice est extensible de manière illimité

C’est quelque chose qui est plus difficile à réaliser sans l’écrire, en le faisant de tête, on aura plus de mal à le structurer.

Vous pouvez continuer l’exercice pour tous les sous-domaines qui pêchent et pour comprendre ce que vous voulez améliorer précisément dans les autres domaines.

Quand cela devient un plaisir

Cela deviendra un plaisir de pouvoir travailler sur votre développement personnel et de réaliser vos progrès et que tout est faisable à partir du moment où vous aurez bien ciblé ce qu’il faut changer.

Quand une personne vient me voir en séance ou en atelier de développement personnel, même si le problème est très lourd, je me protège en quelque sorte de ma sensibilité car, plutôt que de voir une personne en détresse, je vois plutôt une personne qui va pouvoir s’en sortir ! Et ça, ça fait une sacrée différence !

Il y a évidemment plein d’autres paramètres qui font qu’une personne va réussir à trouver sa solution et résoudre son problème. Mais cet exercice de domaines de vie, je le fais plutôt rarement car la personne qui vient en majorité avec une problématique bien précise. Mais ça peut être intéressant pour la personne qui est visiblement totalement perdue et qui ne sait plus par où commencer.

Trame de travail

Je peux alors proposer une trame toute faite des différents domaines mais je préfère, en amont, poser des questions pour que la personne puisse établir elle-même ses propres domaines de vie, avec son propre vocabulaire. Cela lui parlera plus et sera plus adapté à sa propre situation. Lorsque cela est bien compris, ça peut aller très vite, juste parce qu’il y a eu une prise de conscience !

Le travail sous hypnose qui s’en suit est alors encore plus efficace car le travail se fait au niveau des 3 parties du cerveau ! Les choses s’éclaircissent ! La charge mentale se fait alors plus légère, la personne peut se mettre en action de façon plus productive et la charge mentale diminue concrètement !

Même si cet exercice n’est pas suivi d’une séance d’hypnose, il peut être suivi d’une mise en action. Je vous expliquerai une façon de pouvoir le faire dans un prochain podcast !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *